Blake Lively se confie sur son corps un an après son accouchement

© Reporters / FameFlynet Pictures
L'actrice fut souvent complimentée sur sa silhouette de rêve qu'elle affiche depuis de nombreuses années, et ce malgré ses deux grossesses. Cependant, Blake Lively a souhaité remettre les pendules à l'heure en confiant la vérité quant à son corps post-accouchement.

Lors de sa première grossesse, Blake Lively reçu de nombreuses louanges quant à sa perte de poids rapide. Exaspérée, elle s’était déjà exprimée au magazine Sunrise quant à l’importance que les médias portaient sur ce détail. « Je trouve que le corps d’une femme qui vient d’avoir un bébé est assez incroyable. Vous ne devez pas avoir un corps à la Victoria’s Secret tout de suite après avoir donné naissance à un enfant parce que vous venez de faire le miracle le plus incroyable que la vie a à offrir » avait-elle déclaré.

La difficulté de perdre du poids après un accouchement

Depuis, la femme de Ryan Reynolds a accouché d’une deuxième petite fille, Ines. Une grossesse qui a changé son corps et laissé quelques kilos à l’heureuse maman, qui confie avoir eu des difficultés à perdre du poids. Cependant, elle ne s’est pas laissée abattre pour autant, et espère motiver les autres mamans à ne pas baisser les bras non plus! Ainsi, sur Instagram, Blake Lively a partagé une photo d’elle, vêtue d’un legging et accompagnée de son coach sportif.

« Il s’avère que vous ne pouvez pas perdre les 27 kilos que vous aviez pris pendant votre grossesse en faisant défiler les photos sur Instagram et en vous demandant pourquoi vous ne ressemblez pas à tous les mannequins en bikini », écrit-elle en légende, « Merci Don Saladino de m’avoir botté les fesses et les avoir mises en forme. Dix mois pour les prendre, quatorze pour les perdre. Je me sens très fière. »

Un message motivant qui prouve que Blake Lively est une maman comme les autres, et qu’une grossesse n’est pas une autre!

Ceci pourrait également vous intéresser:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here