Les allergies et les intolérances alimentaires

Les allergies et intolérances alimentaires
Les allergies peuvent s'estomper avec l'âge, mais un suivi régulier est conseillé.
Le terme collectif pour les allergies et les intolérances est l’hypersensibilité alimentaire.
Elle peut s'estomper à l’âge adulte, mais parfois un traitement à long terme s’impose.

Déterminer les causes pour un bon diagnostique

Les allergies les plus fréquentes sont les allergies aux protéines de lait de vache et les allergies aux noix. Les intolérances les plus fréquentes sont l’intolérance au lactose et la maladie cœliaque (intolérance au gluten).

En cas d’allergie alimentaire, le système immunitaire produit des anticorps contre les protéines présentes dans l’aliment. Les protéines qui peuvent provoquer des réactions allergiques sont appelées allergènes. Entre 4 à 8% des enfants de moins de 3 ans ont une allergie alimentaire. Le risque est plus élevé si un parent, ou un membre de la fratrie a une allergie.

Il est difficile de déterminer une sensibilité alimentaire, car il y a beaucoup de symptômes différents qui varient d’une personne à l’autre.

Les symptômes les plus courants sont: les vomissements, la diarrhée, la constipation, l’eczéma, les crampes intestinales, des pleurs excessifs ou le refus de manger ou boire.

Si vous soupçonnez une allergie alimentaire, consultez votre pédiatre et n’essayez pas d’expérimenter avec d’autres aliments. Ces symptômes peuvent cacher autre chose qu’une hypersensibilité alimentaire.

La prévention de l’allergie

Allaiter au sein durant au moins les 6 premiers mois de la vie de l’enfant fortifieront ses défenses immunitaires.

Si vous ne pouvez pas allaiter ou qu’un complément est nécessaire, il existe le lait hypoallergénique à base d’hydrolysats de protéines dépourvus de lactose et qui diminue le risque d’hypersensibilité. Cependant, les préparations hydrolysées intensives pour nourrissons ne sont pas recommandées.

Le risque de développer une allergie alimentaire est plus faible si on introduit des aliments solides dans l’alimentation de l’enfant entre 4 et 6 mois (au plus tôt 4, au plus tard 6 mois).

Si le médecin constate une allergie alimentaire, prenez contact avec un diététicien agrée.  Il pourra indiquer le régime alimentaire qui convient le mieux à votre enfant.

Parce que les effets des allergies peuvent être très graves, il est conseillé de faire suivre régulièrement votre enfant auprès de votre médecin traitant.

Testez les recettes gourmandes au lait végétal de Valérie !

PARTAGER